Les Speedtouch sont réputés pour leur stabilité, mais l'arrivée de la concurrence et des nouvelles normes ADSL ont poussé les techniques dans leurs retranchements... Ainsi, le déploiement de l'ADSL 2 et 2+ et du ReADSL entraîne la mise en place de nouveaux DSLAM et Concentrateurs, et les utilisateurs "en bout de ligne", avec un affaiblissement élevé ou une marge de signal sur bruit trop faible (S/R) subissent parfois des désynchronisation, plus ou moins fréquentes. Quelquefois, la météo, l'allumage de l'éclairage public peuvent être la cause de désynchronisation.

Ces -nouveaux- problèmes justifient l'existence de cette page.

J'ai récapitulé dans cette page les méthodes réputées efficaces pour pallier à ces inconvénients :

- pour certains Speedtouch, le changement de firmware est une solution, c'est le cas des ST510v5 et ST510v6 qu'il est recommandé de passer en version 5.4.0.14
- les 516, 536 et 546 (version antérieure à v6) doivent conserver la version de firmware 5.4.0.14 eux-aussi, la version 6.1.0.5 n'est pas stable pour eux
- pour les abonnés "Max" Orange, il est possible de demander à Orange par le biais de France Télécom de diminuer la vitesse maximale de synchro (Il faut insister, car l'interlocuteur commencera par vous proposer une Livebox, puis il vous dira que ce n'est pas possible depuis l'installation de DSLAM auto-adaptatif, mais... si vous parvenez enfin à avoir un contact avec un technicien de FT, cela devrait s'arranger) sinon... lisez ci-dessous...
- il est possible aussi d'utiliser DMT, un outil qui permet d'agir sur la vitesse de synchronisation du Speedtouch lui-même. En diminuant la vitesse, vous augmentez la marge signal sur bruit, et donc la stabilité de votre connexion. Comment procéder ?